Sep 25, 2018

Descente de la rivière Big Salmon - Partie 3

Nous avons maintenant 6 jours pour rejoindre Little Salmon village sur les bords de la Yukon River. Rapides, observation de la faune sauvage, magnifiques campements et bon repas sont au planning !

La Big Salmon, un paradis pour les amoureux de la faune et de la vie en pleine nature….

Notre première journée sur la rivière est majoritairement passée à esquiver les log jams (amas de troncs d’arbres qui obstruent la rivière) et sweepers (arbres couché au-dessus ou dans la rivière, toujours enraciné sur la rive et qui bloquent le passage) qui sont nombreux sur cette portion. Cela faisait longtemps que nous n’avions manœuvré ainsi à la pagaie et prenons plaisir à naviguer dans cette petite rivière pleine de surprise ! Nous descendons du canoë à deux reprises pour aller repérer notre passage au milieu des arbres morts. Quelqu’un à parfois tronçonné des troncs pour laisser un passage d’eau libre. Ouf ! Sinon ça veut faire un portage par-dessus le log jam : décharger le canoë, porter toutes nos affaires, porter le canoë puis tout recharger avant de pouvoir poursuivre notre chemin.

La carte indique plusieurs endroits avec de potentiels portages, mais la chance est avec nous, aucun d’est nécessaire !

La chance est avec nous également au niveau de la faune. Le premier orignal que nous observons est au milieu de la rivière (qui fait à cet endroit-là environ 20m de large). Dès qu’il nous voit, il se fige sur place, et nous regarde descendre la rivière qui nous emporte qu’on le veuille ou non vers lui. Nous nous observons mutuellement jusqu’au moment où il ne tient plus, alors que nous sommes à 20m de lui, et qu’il fuit en courant vers la rive puis sous le couvert de la forêt. Ce jeune mâle ne sera que le premier des 8 orignaux que nous observerons sur la rivière.

Après avoir passé la zone la plus encombrée de la rivière, la descente devient un mélange de zones aux courants accélérés qui traversent les bancs de galets et offrent de belles vues sur les montagnes alentours et des zones plus lentes avec de beaux méandres entourés de forêts aux magnifiques sous-bois. C’est dans la première de ces zones, le deuxième jour, que nous observons un couple de balbuzard pécheur (Pandion haliaetus) qui nous fuient dès que nous nous approchons d’eux. Les méandres infinis nous ramènent à plusieurs reprises sur eux et nous offrent de très belles observations, même si la pluie nous empêche de prendre des photos.

Tous les soirs nous choisissons notre camp, vue sur la rivière obligatoire, et cuisinons les plats que nous avons l’habitude de préparer sur nos descentes de la Yukon River avec nos clients. Eh oui, même sans clients on ne se laisse pas aller chez Terre Boréale !

Quand vous partez sur une rivière réputée pour être riche en faune, vos attentes sont hautes bien entendu. Nous n’avons pas été déçus ! En plus des orignaux (dont deux femelles avec leurs jeunes), nous avons observé 4 lynx dont un qui traversait la rivière à la nage, un ours noir, des mouflons, des castors, des canards en tous genres souvent accompagnés de leurs ribambelles de jeunes canetons !

Un voyage au Yukon comme on les aime, simple, magnifique et remplis de belles observations !

Les nombreux troncs qui rendent la première partie de la descente sportive

Le jeune élan qui a tenue cette position pendant presque 1 minute avant de prendre la fuite

Soirée ensoleillée

À la dérive sur la Big Salmon

Un des lynx que nous avons croisé lors de notre descente

Le petit-déjeuner le repas le plus important de la journée !

Sep 11, 2018

Descente de la rivière Big Salmon - Partie 2

 

Vous vous imaginez bien qu’après être allés se coucher à 3h notre réveil n’a pas été très matinal. Mais peu importe, les journées au Yukon sont longues en été et a priori notre descente en canoë ne devrait pas être trop longue aujourd’hui.

De Quiet Lake à l’embouchure de la Big Salmon en passant par Sandy Lake et Big Salmon Lake

Nous quittons notre premier campement sur les bords de Quiet Lake vers midi, laissant Simon qui rentrera seul à Whitehorse après une journée de pêche sur le lac. Dès le départ nous sommes enjoués par la largeur de la rivière, en effet nous sommes habitués à la Yukon River qui est très large dès le départ. Ici, en trois coups de pagaie on passe d’une rive à l’autre. Nous pouvons facilement observer les deux berges en même temps ! Deux lacs nous séparent encore de la longue partie ininterrompue de la Big Salmon River.

La météo n’est pas terrible il faut le dire et nous espérons que les lacs ne seront pas trop agités pour traverser tranquillement… Sandy Lake est petit et se traverse sans encombre, Big Salmon Lake lui, est un plus grand et de grosses averses nous entourent, le vent est fort mais souffle presque dans le bon sens. Nous passons une pointe de terre qui s’avance dans le lac, nous forçant à prendre le vent en latéral. Les vagues tapent le flanc du canoë et, avec notre lourd chargement, nous embarquons de l’eau.  Heureusement, cette pointe nous offre un parfait abri contre le vent, et un vieil épicéa nous offre un toit contre la pluie. Nous décidons donc de nous abriter pour pique-niquer avant de nous lancer dans la dernière partie de la traversée du lac.  

La météo se fait un peu plus clémente lors de notre arrivée au bout du lac, mais l’embouchure de la Big Salmon River se cache… elle est pourtant là, juste devant nous d’après la carte, mais il faut vraiment s’en approcher, presque à voir le courant avancer, avant de discerner la rivière dans les hautes herbes. La forêt qui nous entoure à présent nous protège du vent, mais la pluie se remet à tomber. Mais ce n’est pas grave, nous sommes bien équipés et savons qu’en quelques minutes nous aurons un bon feu au camp ce soir !

C’est officiellement le début de notre aventure en canoë sur la Big Salmon River !

Prêts à quitter notre campement sur le bord de Quiet Lake

Quelques minutes après avoir quitté Quiet Lake

Traversée de Sandy Lake

Sur Big Salmon Lake, la météo n'est vraiment pas top !

Nous voilà sur la Big Salmon, on aperçoit BIg Salmon Lake au fond !

Aug 28, 2018

Descente de la rivière Big Salmon - Partie 1

Voilà quelques semaines nous avons profité d’une semaine de libre dans notre calendrier pour nous offrir un intermède dans notre saison estivale. Cette fois-ci ce n’est pas un trek mais une descente en canoë que nous avons voulu tester. Nous avons parcouru 240km sur la Big Salmon River. Cette rivière qui prend sa source à Quiet Lake, est réputée pour être sauvage et excellente pour l’observation de la faune.

Début de l’aventure sur la South Canol Road et Quiet Lake

Du point de vue organisation nous n’avons pu quitter Whitehorse qu’en fin de journée pour rejoindre Quiet Lake. Simon avec qui nous sommes partis est passé nous prendre à 17h mais nous rendre à Quiet Lake n’était pas le seul objectif de la soirée! En effet, Simon nous a accompagné car nous avons un beau projet en cours de développement avec lui et il se trouve que nous avions justement besoin d’aller faire du repérage le long de la South Canol Road.

Après avoir passé à peu près trois heures sur la route et trois heures à faire du repérage nous voilà enfin arrivés sur les rives de Quiet Lake, il est presque minuit et demi et nous avons toujours l’intention de parcourir les 8km de lac qui nous séparent de l’embouchure de la rivière pour être prêt à commencer notre descente en canoë dès le lendemain!

Simon est plus que motivé étant donné qu’il vient d’acheter un nouveau moteur électrique pour son canoë il n’a donc pas à s’imaginer pagayer pendant deux heures en plein milieu de la nuit… Cela étant dit le lac est parfait, pas une seule vague et les lumières à cette heure là et à cette époque de l’année sont magnifiques. Nous avons donc embarqué sur nos canoës, après avoir déguster une bonne fondue, pour une belle traversée nocturne.

Arrivés sur notre campement à 3h du mat’, nous avons trouvé un coin plat, dans la pénombre naissante, et avons monté nos tentes. Nous pouvons enfin aller nous coucher tranquilles à rêver de notre aventure en canoë au cœur du Yukon sauvage.

Notre petite exploration le long de la South Canol Road

Nous avons découvert de jolis coins !

Traversée de Quiet Lake a 1h du matin !

Aug 14, 2018

Meilleurs souvenirs au Yukon # 1

Une superbe observation d'un grizzly au coeur du Yukon !

Depuis 6 ans, nous en avons vu un paquet d’ours, noirs, grizzlys, plus ou moins gros. Mais l’été passé nous avons expérimenter le genre de rencontre qui fait battre votre cœur la chamade ! Nous étions en trekking dans les Ogilvie mountains près du parc territorial de Tombstone, donc perdu au milieu de nulle part quand nous avons aperçu ce beau grizzly sur les flancs d’une montagne dans la direction que nous prenions.

Nous avons tout d’abord observé l’ours qui ne semblait pas nous avoir repéré. Après quelques minutes d’observation nous avons décidé de lui indiquer notre présence pour s’assurer de ne pas le surprendre et de pouvoir poursuivre notre route. Après quelques cris inefficaces le voilà qui relève la tête et qui fixe droit dans notre direction. Bingo il nous a vu, il va maintenant surement prendre la fuite dans l’autre direction… c’est raté! Il se met à courir droit sur nous, il est maintenant à 200m et se rapproche assez rapidement! Il se jette dans le lac entre nous et lui et continue à nager dans notre direction. Il sort finalement du lac et parait tout à coup moins imposant tout mouillé! Mais il poursuit dans notre direction, nous sommes quatre à lui parler/crier pour lui faire faire demi-tour mais rien n’y fait. Nous sommes prêts avec nos bear sprays et nos bear bangers (pétard) et prenons la décision d’utiliser un bear banger pour le faire détaler dans la direction opposée. Le coup de pétard le fait s’asseoir et regarder derrière lui…, mince, il semble que l’écho l’ai plus impressionné! Le voilà qui reprend donc sa marche toujours vers nous, deux solutions : cet ours veut soit nous voir de plus près, soit vraiment passer le col où nous nous situons. Nous penchons pour la deuxième option et décidons donc de nous décaler pour lui laisser la place de circuler. Cette fois-ci c’est bon, le grizzly passe à environ 25m de nous sans avoir l’air menaçant et poursuit sa route jusqu’à disparaitre derrière le col ! Une grosse montée d’adrénaline pour une expérience inoubliable!

Trek au coeur des Ogilvie mountains, ours au bord d'un lac

Randonnée guidée Yukon, observation de la faune

Observation ours Yukon Terre Boréale

 

Jul 30, 2018

Meilleurs souvenirs au Yukon # 2

L'observation d'un loup et d'un grizzly se disputant une carcasse

Observer un grizzly ou un loup dans son milieu naturel est toujours un spectacle marquant. Mais quand les deux sont vu en même temps en train de se disputer une carcasse de mouflon de Dall, ça devient irréel !

Cette observation a eu lieu lors de notre dernier trek au Glacier Donjek dans le parc national de Kluane. Les deux animaux ne se sont pas touchés, mais plutôt pourchassés sur le flanc la montagne avant que les deux ne disparaissent derrière la crête. Nous n’avons pas bien compris pourquoi les deux ont fuit la scène jusqu’au moment où nous avons réaliser qu’un deuxième loup venait de faire son apparition. Ce sera lui qui aura donc l'accès à la carcasse, sans doute la femelle du couple... Au final nous ne saurons jamais qui a tué le mouflon ou pourquoi le grizzly a fuit avec si peu de résistance face au loup seul mais c'est aussi ça la beauté de l'observation des animaux en milieu sauvage, elle nous laisse pleine d'interrogation et d'imagination !

Parc national de Kluane, loup et grizzly

Trek dans le parc national de Kluane, observation faune

 

  • Tourisme Yukon
  • Yukon Wild
  • Wilderness Tourism Association of the Yukon
  • Voyages Receptifs
  • Lauriers de la PME 2016