Yukon river – Dans le sillage des chercheurs d’or

2 au 18 septembre 2021 – 6 places restantes

Aussi bien historique que sauvage, la descente en canoë de la Yukon entre le lac Laberge et Dawson City est un grand classique de l’aventure yukonnaise. Laissez-vous transporter au coeur des paysages boréals et découvrez les ruines encore présentes de l’époque de la ruée vers l’or à travers ce séjour en canoë au Yukon.

Partez à l’aventure au Yukon dès cet été 2021 !

Terre Boréale a été approuvée par la Covid Response Unit du Yukon et le Médecin Hygiéniste en Chef du Yukon pour accueillir des clients Canadiens dans le cadre d’un Plan Alternatif d’Isolement. Ce plan permet aux résidents Canadiens d’accomplir leur isolement tout en participant à un séjour de plein air guidé dans l’arrière-pays. En savoir plus

Itinéraire

Nous vous accueillons à l’aéroport et vous conduisons à votre hébergement dans le centre-ville de Whitehorse. En fonction de l’heure d’arrivée de votre vol vous disposez de temps libre pour découvrir la capitale du Yukon*.

Nuit en hôtel à Whitehorse

* Veuillez noter que si votre vol arrive après 21h30 nous ne pourrons pas vous récupérer à l’aéroport. Vous pourrez vous rendre à votre hôtel en utilisant les navettes gratuites de celui-ci.

Après le petit déjeuner, nous quittons Whitehorse en van pour nous rendre au lac Laberge. Ce lac de 50km de long et 5km de large est réputé dangereux lorsque le vent souffle. C’est pour cette raison que nous le traversons en bateau à moteur. Arrivés à l’extrémité nord du lac en début d’après-midi, nous déchargeons notre matériel et installons notre premier camp sur le bord de la Yukon River. Durant le reste de l’après-midi nous réviserons ensemble les différents gestes à connaitre afin de bien manier son canoë et pourrons même les pratiquer sur le lac. Le soir, nous nous installons autour du feu et partageons notre premier repas cuisiné au feu de bois !

Déjeuner et diner

Nuit sous tente

L’aventure commence aujourd’hui alors que nous chargeons nos canoës avec tout le matériel nécessaire et donnons nos premiers coups de pagaies sur la Yukon River ! Tout de suite nous sommes plongés dans l’Histoire avec, sur chaque rive, des ruines et artefacts datant de la ruée vers l’or de 1898. Nous prenons le temps de visiter les différents sites, et montons notre premier camp sur le bord de la rivière. Plus de 600 kilomètres de rivière nous séparent de Dawson City !

Pendant 13 jours, nous descendons cette rivière chargée d’Histoire. Suite à la découverte d’un filon d’or sur Bonanza Creek, par trois prospecteurs en 1896, des milliers d’hommes et une poignée de femmes ont tenté leur chance dans la région de Dawson. Durant les premiers jours, nous parcourons la partie la plus sauvage de la Yukon River, c’est là que nous aurons les plus grandes chances d’observer la faune sauvage de la forêt boréale. Nous y verrons également des villages et camps de bûcherons abandonnés, bateaux à roues à aubes échoués, etc. Le soir, nous installons notre camp sur les berges de la Yukon et cuisinons au feu de bois les poissons que nous pêchons.

Peu après avoir dépassé le village de Carmacks, nous rencontrons les seuls rapides du parcours : les Five Fingers Rapids. Durant la ruée vers l’or, ces rapides ont disloqué bons nombres de radeaux de chercheurs d’or, mais au début du XXième siècle ils ont été élargis à coup d’explosifs pour permettre le passage des bateaux à vapeur. Aujourd’hui, ces rapides ne représentent qu’un petit défi lors de notre descente en canoë. Plus loin, vous découvrez un des sites historiques les plus connus le long de la Yukon River : Fort Selkirk, un ancien site de pêche Première Nation devenu comptoir commercial de la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1852. À la confluence avec la White River (rivière blanche), la Yukon River se charge en limon, sa couleur change et son flot s’accélère. Environ 10 kilomètres en aval, la Stewart River se jette dans la Yukon. À partir de là, nous pagayons la dernière ligne droite, plein nord, vers Dawson City !

Petit déjeuner, déjeuner et diner

Nuits sous tente

Aujourd’hui c’est la fin de votre période d’isolation Covid et notre aventure en canoë prend fin alors que nous posons pied à Dawson City en fin de matinée. Vous disposez alors du reste de la journée pour découvrir cette ville fondée en 1898 et remplie d’histoire :

Musée de Dawson City ($9 par personne) – expo sur l’histoire des premières nations, la Police Montée du Nord-Ouest, ruée vers l’or de 1896-1898.

Cabane et musée de Jack London ($2 par personne) – Histoire de Jack London, visite de sa cabane en rondin, histoire de la ruée vers l’or de 1896-1898

Danoja Zho Cultural Centre ($7 par personne) – Musée dédié à l’histoire et la culture du peuple Tr’ondëk Hwëch’in.

Lors de notre soirée en ville nous découvrons ensemble le Diamond Tooth Gerties qui est le plus ancien casino du Canada avec ses danseuses de can can, ses tables de poker et de blakcjack !

Vous trouverez en ville toute une sélection de restaurant, et pouvez même vous restaurer au Diamond Tooth Gerties si vous le souhaitez !

Petit déjeuner et déjeuner

Nuit en hôtel à Dawson

Vous disposez de la matinée pour approfondir votre découverte de Dawson City, et nous vous conseillons le Dawson City Walking tour ($6,30 par personne) – visite culturelle de la ville avec un guide de Parks Canada.

Nous quittons Dawson City vers midi et nous arrêtons rapidement pour découvrir la drague #4 (gratuit) – la plus grande drague à godets en ligne d’Amérique du nord. Elle a creusée la terre de Dawson pendant 47 ans. Nous déjeunons ensemble un peu plus loin sur la route.

L’arrivée sur Whitehorse est prévue en début de soirée. Vos guides seront heureux de vous conseiller les bons restaurants de la ville pour votre dernière soirée !

Déjeuner

Nuit en hôtel à Whitehorse

Nous vous transférons à l’aéroport !

Sur ce séjour, nous sommes fiers de proposer de la nourriture 100% maison, avec des repas et des snacks cuisinés et déshydratés par nos soins. Cela nous permet de vous offrir de la nourriture locale de qualité ainsi que de contrôler nos déchets. En effet, nos séjours tendent vers le “zéro-déchet”, car nous avons banni les sacs plastiques à usage unique et n’utilisons que des sacs de toile pour le transport des repas et des snacks par exemple.

  • Les transports en van Whitehorse/Lac Laberge et Dawson/Whitehorse
  • Le transfert en bateau jusqu’à l’extrémité du lac Laberge
  • Les transferts aéroports
  • Le matériel suivant : tente, canoë, pagaie, gilet de sauvetage, sac étanche, spray anti-ours, contenant anti-ours, matériel de pêche, nécessaire de cuisine
  • Les repas tels que spécifiés dans l’itinéraire
  • Les nuits (en occupation double) telles que spécifiées dans l’itinéraire, supplément de $ 400 CAD pour chambre et tente individuelle
  • L’accompagnement par un ou deux guide(s)  bilingue(s) français/anglais
  • Un téléphone satellite pour les urgences
  • Le supplément de $ 400 CAD pour chambre et tente individuelle
  • Les boissons alcoolisées
  • Les activités payantes sur Dawson
  • Les pourboires
  • Les vols domestiques et internationaux

Demande de réservation

    Avis sur le tour

    “Lundi, jour de reprise de boulot. à 01H26 cette nuit, je me suis reveillé pour mater les aurores boréales…. Bon y’avait bien de la lumière, mais les reverberes, c’est pas pareil 06H30 : je prends mon petit dej. c’est triste un bol de Céréales quand on a eu de somptueux petits déjeuners variés pendant 2 semaines, ou sont les muffins, pancakes, et les cinnamon rolls préparés sur le feu de camp par Boris ou Max ? 09H00 : je fredonne “est ce que tu viens pour les vacances”, suivi de Jingle Bells en portugais…. 09H30 : UN OURS !!! ah non, c’est mon collegue Charle-Kévin, qui a vraiment une sale tête au reveil. 10H00 : je suis convoqué par mon chef, crier “Yep” en allant aux toilettes, les flécher avec des fanions depuis mon bureau, c’est pas terrible. Y avoir creusé un tou et laissé une pelle à l’entrée est une très mauvaise idée. 10H30 : Pause café, le distributeur ne donne ni marshmallows maison à la rose, ni nanaimo bar, ni cookie ou sablés maison. Je touche mes kilos, puis j’essuie une larme nostalgique. 12H30 : je fache le cuistot du restau d’entreprise en lui racontant mon voyage. Il comprends qu’il y a 2 gars qui m’ont cuisiné des plats merveilleux en mobilité sur des canots avec un feu et de la nourriture stockés dans des bidons, meilleur que lui avec tout son matos professionne, ses frigos et son approvisionnement quotidien.. 14H30 : UN AIGLE !!! ah non, c’est un goéland…. 15H30 : j’ai construit un radeau en assemblant mon bureau, celui de ma voisine, et un porte manteau. Les paperboards ont été vidés pour faire les voiles. J’appelle le vent du SUD, il ne vient pas…. 18H00 : je sors du commissariat de police, non se laver dans le ruisseau au milieu du campus n’etait pas une bonne idée. Je leur ai montré les photos du voyage, ils m’ont libéré en pleurant. 20H00 : j’apprends que je suis viré, je suis content , je vais pouvoir retourner au Yukon avec Boris, Mylena et Max !”

    Seb

    “Depuis 45 ans que nous explorons dans tous les sens 4 continents (sauf l’Asie) et les 2 pôles, la descente de la Yukon sur 613 km est celui qui nous laissera la plus forte impression. Tout y était, chaleur humaine et professionnalisme des guides, nature sauvage exceptionnelle, faune et avifaune (ours noirs et grizzlis, élans, lynx, mouflons, porc-épic, castors, aigles, grues par dizaines de milliers etc….) et bien qu’en camping, une cuisine quotidienne variée digne d’un grand chef étoilé.
    A ne pas manquer !!!”

    Bruno O.